La marque Bistrots de Pays

La marque Bistrots de Pays2017-05-22T16:33:58+00:00

Contexte

En 2007, le Pays de Chaumont a souhaité s’engager dans la démarche « Bistrots de Pays » sur son territoire. Ce label, créée en 1994, a pour but de fédérer en réseau des cafés-restaurants situés en milieu rural, afin de leur permettre d’avoir une plus grande visibilité et de pouvoir développer leur activité. Ce label a aussi une vocation de développement local en permettant de préserver le(s) dernier(s) commerces des villages et assurant aussi le lien social dans la commune.

L’appellation Bistrot de Pays® est déposée à l’Institut National de la propriété industrielle.

La Fédération Nationale des Bistrots de Pays (FNBP) délègue l’utilisation de la marque Bistrot de Pays à un organisme à l’échelle régionale, départementale ou intercommunale. Membre de la Fédération, ces organismes s’engagent par convention à fournir aux Bistrots de Pays des outils de promotion (enseigne, présentoir, porte-brochure, brochure de promotion annuelle) et à les accompagner dans le développement de leurs activités (audit, formation…). La Fédération leur laisse la possibilité d’appeler des contributions financières pour les actions menées localement (édition de brochure, organisation d’animations ou de formations…).

Le Syndicat mixte du Pays de Chaumont est donc dépositaire de la marque et animateur du réseau des Bistrots de Pays de son territoire. Ce réseau compte sept établissements.

Les objectifs de l’animation des Bistrots de Pays sont :

  • d’élargir le réseau Bistrots de Pays
  • de promouvoir le réseau
  • d’animer les Bistrots de Pays

La marque

L’opération Bistrot de Pays est une démarche originale mobilisant des établissements (bistrots, cafés, estaminets et autres débits de boissons) dans un projet de pays.

Le Bistrot de Pays a pour but, à travers un réseau local d’animation, de contribuer à la conservation et à l’animation du tissu économique et social en milieu rural par le maintien – ou la recréation – du café de village multiservices de proximité.

Un Bistrot de Pays doit donc :

  • Être situé dans une commune rurale de moins de 2000 habitants.
  •  Constituer le dernier – ou l’un des derniers – commerce(s) du village.
  • Être ouvert à l’année.
  • Proposer, autant que possible, les services de base non assurés par ailleurs dans le village (tels que dépôt de pain, de tabacs, de journaux, petite épicerie…).
  • Disposer des principaux documents d’information touristique locale.
  • Organiser des animations festives et culturelles (au moins 3 par an).
  • Promouvoir les produits du terroir.
  •  Proposer au minimum une restauration de type casse-croûte à toute heure, basée sur les produits régionaux

Dans le cas où une restauration complète est assurée, proposer des repas où les recettes et les produits du terroir tiennent une place prépondérante.

On peut noter que la qualité d’accueil, les animations festives et culturelles et la valorisation des produits locaux sont des objectifs forts promus par le label.

Fédération nationale des Bistrots de Pays : www.bistrotdepays.com

Curabitur ipsum mattis sed leo consectetur elit. commodo